Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Allo la Terre...

Il y a actuellement    personnes connectées à Over-Blog dont    sur ce blog

Locations of visitors to this page

 

outils webmaster

Rechercher

Coucou les gourmands !

Vous trouverez ici des recettes facilement réalisables,toutes testées, approuvées et photographiées !  

Bonus: Fruits & légumes de saison, vitamines & minéraux...

 

Archives

28 février 2007 3 28 /02 /février /2007 10:44

Depuis le 25 février 2007, les publicités sur les produits alimentaires ont pour obligation de porter des messages de santé publique. Chaque publicité, qu'elle soit télévisée, écrite, sur Internet ou àla radio, sera désormais associée à l'un de ces messages types : "évitez de grignoter entre les repas", "pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé"


Des messages sanitaires contre l'obésité. Après le tabac puis l'alcool, c'est au tour de l'agroalimentaire de prendre ses responsabilités vis-à-vis de la santé et de l'annoncer clairement. L'obligation d'afficher des messages d'intérêt public découle de la loi du 6 août 2004 qui vise à freiner la progression alarmante de l'obésité en France, laquelle touche déjà5 millions de personnes. Le décret d'application prend effet àpartir du 25 février 2007.

Nouvelles obligations pour les publicités alimentaires Ainsi, àl'instar des slogans affichés sur les paquets de cigarettes dans le cadre de la lutte contre le tabagisme ("le tabagisme tue", "le tabac provoque l'infertilité", "le tabac provoque le cancer du poumon", etc.), la promotion agroalimentaire devra désormais comporter successivement et équitablement l'un des 4 messages suivants : "Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé", "Pour votre santé, évitez de grignoter entre les repas", "Pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière'', "Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour". Deux messages supplémentaires ont été formulés pour les publicités àdestination des enfants de moins de 3 ans : "Apprenez àvotre enfant à ne pas grignoter entre les repas", "Bouger, jouer est indispensable au développement de votre enfant".

Tout type de support : télé, presse, radio et Internet. Cette loi vise tous les supports publicitaires. Qu'il s'agisse d'une publicité télévisée, d'une page ou encart dans un magazine ou un journal, ou encore d'un espace publicitaire sur un site Internet ou tout simplement d'un spot radio, les messages doivent être diffusés. Ainsi, les bas d'écrans, ou toute autre partie au choix, et les bandeaux de bas de page seront désormais occupés par des messages de prévention santé. Et on risque de les voir souvent : un spot télévisé sur trois porte sur des produits alimentaires. Concernant la presse écrite et la télé, l'espace réservé à ces messages doit occuper au minimum 7% de la surface de l'annonce. A la télé et au cinéma, ils doivent, en plus, être affichés pendant toute la durée de l'annonce publicitaire ou être présentés immédiatement après le spot publicitaire. Concernant la radio, les messages doivent être annoncés immédiatement après chaque publicité.

Les exceptions
Le décret concerne toutes les annonces alimentaires, à quelques exceptions près. En effet, certains produits échapperont àla règle : le thé, l'eau, les tisanes, le café, le lait, certains jus de fruits, les produits découpés, emballés et naturels. Selon l'Union des annonceurs (UDA), "ce sont des produits publicitairement marginaux".

Les sanctions Les annonceurs qui ne respecteront pas cette règle devront s'acquitter d'une taxe de 1,5% du montant de leur investissement publicitaire, et ce, au profit de l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bertaga 23/03/2007 11:13

Le message qui défile donne l'impression au consommateur  que le produit en question respecte certaines normes en matière de lipides, glucides, etc. Ce qui n'est pas du tout le cas. On se retrouve avec des associations du style "Mangez Mac Do" et endessous "Mangez équilibré"

Mema 05/03/2007 13:06

ah daccord, c'est cela que j'ai vu hier au soir. Oui mais un bémol, le message est apparu tellement rapidement, que je n'ai pas eu le temps de tout lire...

Dina Mena 06/03/2007 19:38

c'est pour mieux te faire regarder la publicité :0053:
en plus il existe plusieurs types de phrase!

Amstramgram 04/03/2007 18:15

AAAAAAARF à peine ai -je arrêté de fumer que déjà il va falloir que je fasse gaffe à ce que je maaaaaange !!!!! Cette société n'arrête pas de me culpabiliser, de vouloir que je vive longtemps uniquement par envie perverse de me voir mourir à 150 ans après 70 années passées en fauteuil roulant avec un dentier, complètement sourding quasi aveugle et sans retraite !!!!!!

AFX 02/03/2007 15:59

L'intention est louable . Mais encore une fois on va culpabiliser le consommateur . On l'alerte, mais on espère de lui qu'il reste une vache à lait . Bien sur que le tabac tue, que la malbouffe fait des ravages . Mais le consommateur a toujours sa part de responsabilité, s'il se gave de chips, fume un paquet par jour par exemple . L'utopie de certains c'est une société de bisounours sportifs qui mangent équilibré, fume pas, boit pas, etc...L'hygiénisme à l'anglo saxonne est entré dans nos moeurs, c'est certains la . Enfin bon j'serais un publicitaire, je m'acquitterais volontier de la taxe de 1,5% pour ne pas abimer mon impact .   ^ ^

hector 06 28/02/2007 12:00

On prends les gens pour des imbéciles!Ne serait il pas mieux d\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'éduquer nos chères têtes blondes à faire le marché, à cuisiner. Il est très "tendance" de crier au loup. La sécurité sociale coute cher aussi pour les accidents de la route, pourtant marque-t-on conduire tue ou peut tuer sur les pare-brise?Il est bien connu qu\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'interdire ou mettre en garde de façon aussi grossière ne change rien voire empire les choses!Au lieu de nous réjouir de ce genre de mesures qui "coutent cher" elles aussi, nous ferions bien mieux d\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'être actifs au quotidien de manière intelligente! De toute façon les pontes de l\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'agroalimentaire se serviront des mesures pour faire leur beurreNous avons accepté le potentat de la grande distribution de manière implicite!!! nous en payons les dégâts. Que celui qui n\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\'a jamais mis les pieds dans un supermarché jette la première pierre.Allons un peu de bon sens, ils gouvernent le monde.