Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Allo la Terre...

Il y a actuellement    personnes connectées à Over-Blog dont    sur ce blog

Locations of visitors to this page

 

outils webmaster

Rechercher

Coucou les gourmands !

Vous trouverez ici des recettes facilement réalisables,toutes testées, approuvées et photographiées !  

Bonus: Fruits & légumes de saison, vitamines & minéraux...

 

Archives

18 mai 2006 4 18 /05 /mai /2006 13:45

L'aspartame allège avantageusement notre alimentation en sucre depuis plus de 25 ans. Cet édulcorant est doublement célèbre, pour son pouvoir sucrant à zéro calorie et pour les controverses qu'il suscite. Régulièrement soupçonné d'être dangereux pour la santé et notamment d'accroître le risque de cancer, l'aspartame vient à nouveau d'être innocenté.


Aspartame innocenté vis-à-vis du cancer

En juillet dernier, une étude italienne* portant sur l'aspartame a semé le doute quant à l'innocuité de cet édulcorant. En effet, selon leurs expérimentations sur des rats, la consommation d'aspartame est associée à un risque accru de leucémie et de lymphome.
L'Autorité européenne de sécurité des aliments a alors demandé une réévaluation de ses nouvelles données et de toutes les études disponibles portant sur la sécurité de l'aspartame.
Les conclusions viennent d'être publiées. Elles réaffirment l'innocuité de cet édulcorant et rejettent les résultats de l'étude italienne. A ce jour, aucune preuve scientifiquement validée n'indique que la consommation d'aspartame s'accompagne d'un risque pour la santé chez l'homme.




L’aspartame est sur le marché européen depuis plus de 25 ans

L'aspartame (un édulcorant ou substitut du sucre) a souvent fait l'objet de controverses. Pourtant, il est autorisé depuis des dizaines d'années dans de nombreux pays à travers le monde. Dans l'Union européenne, il a été mis sur le marché dans les années 80 avant d'être incorporé comme ingrédient dans de nombreuses denrées alimentaires, dont les produits qualifiés de « light » ou d'« allégés en sucre ». Ce substitut du sucre a un pouvoir sucrant 200 fois plus élevé que le sucre classique (saccharose).
Ces autorisations ont toujours été délivrées à la suite d'évaluations de sécurité approfondies. Et en 2002, une analyse supplémentaire des données disponibles avait été effectuée par le Comité scientifique de l'alimentation humaine (CSF) européen, confirmant à nouveau l'innocuité de l'aspartame chez l'homme à la dose journalière recommandée.

Cette dose journalière d'aspartame a été fixée à 40 mg par kilo de poids, soit 2.800 mg pour une personne de 70 kg. (Ce qui correspond à 155 sucrettes et 15 boissons light !).




En pratique

L'aspartame peut parfaitement être utilisé pour diminuer ses apports en sucre. Il remplace très avantageusement tous les morceaux de sucre que l'on ajoute systématiquement dans le café et le thé. De la même façon, les amateurs de sodas et autres boissons sucrées peuvent éviter d'absorber des dizaines de calories supplémentaires en choisissant les versions light, sans sucre.
Surtout, ne tombez pas dans le piège de manger davantage sous prétexte qu'il s'agit de produits allégés (les autres ingrédients du produit sont caloriques eux).
Et ne pensez pas que l'aspartame fait maigrir à lui seul. Il contribue à diminuer la prise calorique dans le cadre d'une alimentation variée et équilibrée.
Soulignons que les édulcorants sont très intéressants pour les diabétiques.


* Centre de recherche sur le cancer de la Fondation européenne d'oncologie et de sciences environnementales « B. Ramazzini », Bologne (Italie).



source www.e-sante.fr

Partager cet article

Repost 0

commentaires